Corée du Sud : les règles de distanciation sociale sont assouplies

En Corée du Sud, seulement quelques nouveaux cas de malades du Coronavirus sont apparus dernièrement. La vie sociale reprend son cours petit à petit et les règles de distanciation s’assouplissent pour favoriser la reprise économique du pays.

La reprise du travail en Corée du Sud

Pour mettre fin à l’arrêt économique du pays et aux demandes de credit sans justificatif de revenu, la population est retournée au travail. Mais ce n’est pas tout, au-delà de la reprise du travail, la Corée du Sud a permis aux centres commerciaux, aux parcs, aux parcours de golf et à certains restaurants de réouvrir. En effet, le gouvernement sud-coréen a décidé d’assouplir les règles de distanciation sociale le week-end dernier.

Différentes entreprises ont mis fin au télétravail pour retrouver leurs bureaux. Par exemple, pour le groupe de pétrochimie SK Innovation, c’est 80 % des 1500 salariés qui vont retourner au travail pendant la semaine. Cependant, les horaires de travail sont pour l’instant « très souples » pour limiter les déplacements. De plus, les réunions physiques ou les rassemblements sont évités au maximum.

En outre, les salariés seront soumis à plusieurs contrôles de leur température avant d’entrer en service. Et certains dispositifs seront mis en place pour diminuer les risques de propagation du virus comme des caméras thermiques, des uniformes de protection, et des distances entre les tables des cafétérias.

Une épidémie sous contrôle

La Corée du Sud est le premier pays à avoir affronté l’épidémie de Covid-19 après la Chine. Pourtant, à l’heure actuelle, la vie sociale dans le pays s’est réactivée. Les parcs et les parcours de golf étaient remplis pendant le week-end alors qu’en Europe le confinement était et est toujours de rigueur.

« J’appartiens à un petit club local de football et pour la première fois en deux mois, nous avons pu sortir samedi pour jouer. Nous portions des masques et le coronavirus nous inquiète toujours, mais il faisait beau et ça m’a fait du bien », explique Kim Tae-hyungun, un ingénieur de 31 ans qui vit à Séoul.

Des mesures moins strictes

Le gouvernement sud-coréen a annoncé dimanche que la distanciation sociale devait être maintenue pendant encore 16 jours et que les établissements scolaires resteraient fermés. Mais les autorités ont aussi déclaré que les mesures qui s’appliquaient aux centres sportifs seraient assouplies. En effet, aujourd’hui, le pays a réussi en partie à maîtriser l’épidémie.

Le centre coréen de contrôle des maladies n’a comptabilisé que 13 nouveaux cas ces derniers jours. Pour finir, le bilan des morts dans le pays s’élève à 236 décès depuis le début de la pandémie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *