La Corée du Sud veut encadrer les mokbang, ces youtubers qui s’empiffrent en direct sur Internet

Internet est plein de vidéos et de vidéastes surprenants qui sont souvent le fruit de leur propre culture. Ainsi, en Corée du Sud, un phénomène très étrange du point de vue d’un Occidental a émergé sur les plateformes de diffusion de vidéos en direct ou en streaming (comme YouTube et Twitch) : les mokbang. Le principe ? Manger le plus possible pendant plusieurs heures en direct. Un comportement qui inquiète les autorités coréennes qui le relient aux risques d’obésité.

Un phénomène à plusieurs millions d’abonnés et de dollars

Pour un Français, il est un peu difficile de comprendre le phénomène des mokbang, tant il semble éloigné de nos propres loisirs vidéo. Pourtant, en Corée du Sud, les mokbang sont de véritables stars, comme Banzz qui compte presque trois millions d’abonnés sur sa chaîne. Au moins une fois par semaine, il mange des quantités hallucinantes devant des centaines de milliers de spectateurs.

Les Coréens raffolent de ce spectacle surprenant et les chaînes YouTube qui y sont consacrées sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus populaires. Les spectateurs sont même nombreux à faire des dons à leur mokbang préféré pour lui permettre d’en vivre. Banzz, toujours, assure gagner ainsi 9 millions de dollars par an depuis qu’il a commencé.

Les mokbang inquiètent les autorités sud-coréennes

Ce qui n’était, au départ, qu’un drôle de divertissement pour les Coréens est en train de devenir un tel phénomène qu’il inquiète les autorités coréennes. Effectivement, le sud de la péninsule coréenne doit faire face à une augmentation importante du surpoids et de l’obésité dans le pays. Une situation préoccupante pour la santé nationale.

Si le gouvernement sud-coréen n’accuse pas directement les mokbang d’être responsables de cette augmentation, il s’inquiète du rôle qu’ils peuvent ou pourraient y jouer. Effectivement, les quantités gigantesques qu’ils avalent proviennent souvent de fast-food ou de restaurant peu diététiques. Cette activité est donc dangereuse pour leur santé, mais elles donnent également de mauvaises idées aux spectateurs.

Les mokbang seront-ils bientôt régulés ?

Depuis que ces émissions de mokbang commencent à conquérir la télévision nationale, le gouvernement a annoncé sa volonté de réguler la diffusion d’un tel contenu sur Internet et à la télévision, sans pour autant préciser s’il s’agirait d’une interdiction, partielle ou totale, ou d’une simple obligation d’afficher des messages informatifs pour encourager le public à de meilleures pratiques alimentaires.

Sur Internet et parmi les fans de mokbang, les réactions ont été vives et immédiates : il est hors de question de toucher à leur divertissement favori. Résultat, un débat enragé a été lancé dans les médias et sur Internet. Certains internautes, appuyés par des psychologues, assurent même que regarder les autres s’empiffrer les aiderait à ne pas trop manger eux-mêmes. Une réaction au moins aussi étonnante que ce loisir qui n’a pas fini de faire parler de lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *