Mondial 2018 : pourquoi le sélectionneur sud-coréen a échangé les numéros de certains joueurs ?

Dans le monde du foot, les innovations stratégiques sont rares, mais on peut dire que le sélectionneur Shin Tae-Yong s’est montré particulièrement innovant pendant le mondial de football 2018 en Russie. Pourquoi ? Parce qu’il a eu l’idée d’échanger les numéros de certains de ses joueurs pour tromper l’adversaire.

Quand l’entraîneur coréen utilise les clichés à son avantage

Les moins jeunes d’entre vous se souviendront de la malheureuse phrase du commentateur de foot français, Thierry Roland, en 2002 lors d’un match Corée du Sud-France (2-3) : « Il n’y a rien qui ressemble plus à un Coréen qu’un autre Coréen ». Cette déclaration plutôt raciste avait valu beaucoup d’ennuis au commentateur qui s’était ensuite montré plus prudent.

Néanmoins, il semblerait que le sélectionneur sud-coréen ait pris Thierry Roland au mot pour imaginer sa stratégie. Effectivement, s’il a décidé d’échanger les numéros de certains de ses joueurs pendant l’entraînement, c’est bien pour tromper les adversaires qui les espionnaient. Shin Tae-Yong a déclaré que les Occidentaux avaient beaucoup de mal à distinguer les Asiatiques les uns des autres et qu’il comptait utiliser cela à son avantage en trompant l’adversaire sur le rôle de chaque joueur.

Une stratégie payante ?

La stratégie du sélectionneur sud-coréen est originale et amusante. D’ailleurs, elle a été particulièrement relayée par la presse occidentale, sans doute amusée de constater que les clichés pouvaient jouer en défaveur de ceux qui s’y fient trop. Cependant, cette stratégie a-t-elle vraiment été payante ? Rien n’est moins sûr.

Effectivement, l’équipe sud-coréenne a réussi à battre les champions du monde sortants, les Allemands. Cependant, cette stratégie avait été mise en place notamment pour essayer de battre plus facilement les Suédois, mais la Corée du Sud a ensuite perdu contre la Suède, puis contre le Mexique. Il n’est donc pas certain que cette stratégie ait été utile.

Une équipe coréenne mal accueillie à son retour

L’aventure coréenne pendant le mondial 2018 n’aura donc pas été un grand succès et l’équipe nationale est rentrée à la maison au bout de quelques jours seulement puisqu’elle n’a pas réussi à se qualifier pour les phases finales. Si les joueurs espéraient que leur exploit contre l’Allemagne leur offrirait l’admiration du public, ils se sont trompés.

Effectivement, l’équipe nationale a été accueillie sous les jets d’œufs et de coussins. Leurs fans en colère les attendaient à l’aéroport et ont tenu à huer leur équipe pour témoigner leur déception. En 2014 déjà, quand l’équipe sud-coréenne était rentrée bredouille du Brésil, elle avait été accueillie sous les jets de bonbons, ce qui équivaut à une grave insulte en Corée du Sud.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *